Visiter l’Algarve : 5 coups de coeur conseillés par des Portugais

Algarve Portugal L'Allée du monde Gabrielle Narcy expatriation

J’ai vécu et travaillé presque deux ans au Portugal, et lorsque j’ai annoncé un matin à mes collègues que je partais voyager 9 jours à travers l’Algarve, cette belle région située dans le sud du Portugal, et que j’avais besoin de leurs conseils, je me suis retrouvée submergée d’itinéraires, d’endroits secrets à visiter et de bonnes adresses à faire pâlir les journalistes du Routard. Je n’ai malheureusement pas pu tout voir ni tout faire, faute de temps, mais je compile dans cet article mes 5 coups de coeurs, tous découverts grâce à mes amis portugais, qui ont su me guider à merveille. A noter : j’ai effectué ce voyage au début du mois de mars, ce qui signifie que j’ai découvert l’Algarve “hors saison”, ce que l’on m’a souvent conseillé ! Nul doute qu’il existe bien d’autres endroits à visiter dans cette magnifique région aux deux visages, les côtes sud et ouest étant très différentes. Suivez le guide, et ajoutez vos conseils en commentaires de cet article !

1. Odeceixe

Odeceixe Algarve Portugal L'Allée du monde Gabrielle Narcy expatriation blog

Odeceixe se trouve sur la côte ouest du pays, juste en dessous de l’Alentejo (une autre région du Portugal). Niché sur les falaises au bord de l’océan Atlantique, Odeceixe est un petit paradis au climat plus sauvage et rugueux que celui du sud de l’Algarve. J’ai eu un véritable coup de coeur pour ce village qui montre un visage de la région que je ne soupçonnais pas, celui d’un territoire aux allures de Bretagne ou de Cornouailles, avec un climat plus clément tout de même, mais où les vagues sont hautes et fortes, ce qui explique que cette partie du pays attire de nombreux surfeurs (c’est le cas de toute la côte ouest d’Odeceixe à Sagres, à la pointe du Portugal). J’y ai fait l’une des plus belles randonnées de ma vie, le long de la côte, en suivant les falaises, avec un océan magnifique à perte de vue.

2. Tavira

Tavira figurait en tête de liste des endroits recommandés par mes amis portugais… Comme je suis d’accord ! Petite ville historique vieille de plus de 3 000 ans, Tavira possède une très belle architecture gardant les traces de l’occupation maure qui y dura plusieurs siècles. La ville se trouve sur le bord de la rivière Gilão, qui se jette dans l’océan et s’ouvre sur l’île magnifique d’Ilha de Tavira, dont les plages sont parmi les plus belles que j’ai eu la chance de découvrir au Portugal ! J’ai adoré le marché couvert, le château, les jolis ponts qui traversent la rivière et tous les petits bistrots gastronomiques qui bordent l’eau, proposant des classiques de la gastronomie portugaise revisités.

3. Olhão

Je repense souvent à la promenade à vélo depuis Olhão jusqu’à la réserve naturelle de Ria Formosa nichée au bord de l’eau, un endroit magnifique qui sent bon le pin, le sable chaud, et qui abrite des centaines d’espèces d’oiseaux. Petit village de pêcheurs situé en face des îles de Culatra, d’Armona et de Coco, Olhão possède l’un des marchés couverts au poisson les plus réputés de la région. Le village renferme de nombreux petits restaurants délicieux, qui servent des tapas portugais ou du poisson grillé. La vue sur les toits d’Olhão que l’on peut admirer de la plupart des hôtels rappelle les paysages urbains du Maroc, avec ses toits plats et ses maisons blanchies à la chaux, et la balade en bateau dans les îles est superbe. A seulement 20 minutes en voiture de Faro, j’ai adoré !

4. Lagos

Lagos Algarve Portugal L'Allée du monde Gabrielle Narcy blog expatriation

Ah, Lagos et ses falaises rouges, son océan bleu azur et ses criques paradisiaques… Vous l’aurez compris, j’ai été séduite par cette ville située non loin de la pointe sud-ouest du Portugal, à proximité de Sagres et de ses surfers. Lagos est une grande ville historique, dans laquelle on peut aussi bien profiter des restaurants et des bars que des églises et musées à visiter, et aussi de la nature environnante. J’ai adoré faire du kayak sur l’océan en m’arrêtant dans de jolies criques, et j’ai encore plus aimé cette longue randonné de Lagos à la Praia da Luz en longeant la côte : 5h de bonheur et de vues à couper le souffle ! Il existe un petit train très joli et peu cher qui fait le trajet de Lagos à Faro en s’arrêtant dans de bien beaux villages.

5. Faro… hors saison

Ne vous laissez pas décourager d’aller visiter Faro parce que “c’est trop touristique”. Mes collègues portugais m’ont dit qu’il ne fallait pas que je passe à côté, ni que je fasse l’erreur que beaucoup de touristes font : penser que Faro étant la capitale de l’Algarve, cela signifie qu’elle n’a plus rien d’authentique. Le secret, selon eux, est de s’y rendre hors saison (comprenez n’importe quand, mais pas entre juin et septembre). Je n’ai pas regretté de les avoir écouté ! Faro est une ville historique, avec un centre-ville médiéval, des bâtiments colorés, une marina, de belles églises, et des musées. Sans compter une population étudiante importante, qui donne à la ville un sacré coup de jeune ! Faro est une excellente base pour explorer le reste de l’Algarve, car la ville est connectée au reste de la région par de nombreux trains et bus. Les superbes Ilha de Faro et Ilha da Barreta sont à deux pas, avec leurs plages magnifiques (mon coup de coeur personnel !). De plus, il existe un train direct Lisbonne-Faro, rapide et moderne, un bon plan si vous souhaitez faire un tour dans l’Algarve depuis la belle capitale portugaise.

Conseils pratiques

L’Algarve étant une région très prisée, et il est facile de s’y loger, quelque soit votre budget. Que vous aimiez votre petit confort ou plutôt les voyages en mode routard, peu importe : contrairement à sa réputation, il est possible d’explorer l’Algarve sans un très gros budget (c’était mon cas). Vous pouvez faire comme moi : j’ai réservé différents types de logements. Des sites comme Voyage Privé ont régulièrement des offres intéressantes sur des hôtels de luxe, Hostelworld propose plutôt des hôtels low-cost et des auberges de jeunesse, et CouchSurfing, que j’utilise depuis des années, vous permet de séjourner “chez l’habitant”, gratuitement (mais il faut vous inscrire sur le site avant de pouvoir trouver un logement !).

En ce qui concerne les transports, vous pouvez bien entendu sillonner la région en voiture, mais sachez que le réseau de bus et de train (testé personnellement) est extrêmement peu cher, fiable et très complet. J’ai par exemple pris un bus de Lisbonne à Odeceixe, puis un bus d’Odeceixe à Lagos, puis un train (avec de très belles vues !) de Lagos à Faro, et enfin un taxi de Faro à Olhao, avant de reprendre le train de Faro à Lisbonne (vous me suivez ?). Un périple, certes, mais qui m’a permis de rencontrer beaucoup de portugais très sympa, toujours heureux de m’en dire un peu plus sur leur région !


Rendez-vous sur la page « Services » de mon blog pour tout savoir sur mes séances d’aide à l’expatriation

Vous pourriez également aimer les articles suivants :

Découvrez également mes récits de voyage, que j’écris depuis 7 ans, et qui évoquent tous les points mentionnés dans les différents articles présents sur l’Allée du monde.

Ecrit par :
Lire la suite Gabrielle Narcy

Vivre à Lisbonne : petit guide du débutant

Lisbonne, et le Portugal en général, est devenue l’une des destinations touristiques...
Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.