Portugal Vivre à l'étranger

Vivre au Portugal : 15 choses inattendues que j’ai adorées

15097 vues
Vivre au Portugal, Lisbonne, l'allée du monde, Gabrielle Narcy

J’ai eu la chance de vivre presque deux ans au Portugal, et personne n’est jamais surpris lorsque je dis que c’est un pays magnifique, où il fait bon vivre. Oui mais attention, le Portugal est bien plus qu’un joli pays de carte postale, et m’a réellement surprise, parfois là où je ne l’attendais pas !

J’ai déménagé au Portugal un peu par hasard, grâce à une offre de poste à Lisbonne, et je dois dire que même si j’y ai vécu deux ans, j’ai l’impression de ne toujours pas avoir fait le tour de sa culture, de ses régions et de ses spécialités locales. On prend souvent Lisbonne pour une destination de city break, mais le pays tout entier mérite qu’on s’y attarde bien plus longtemps, pour faire le tour de ses merveilles et se laisser surprendre par toutes les choses inattendues qu’il a à offrir. Le Portugal est un petit pays, certes (10 millions d’habitants), mais il regorge de surprises. Et s’il y a bien une chose que j’adore dans la vie, c’est qu’on me surprenne. Le Portugal et moi étions fait pour tomber amoureux.

Voici donc, sans plus attendre, ma liste (non exhaustive, ajoutez tout ce que j’ai pu oublier en commentaire !) des choses que je ne m’attendais pas à adorer au Portugal, et qui me manquent maintenant que je n’y vis plus.


Les tapas / petiscos

Vivre au Portugal, Lisbonne, l'Allée du monde, Gabrielle Narcy

Dans ma tête, les tapas étaient surtout espagnols. C’est donc avec plaisir que j’ai découvert leur équivalent portugais, les petiscos, qui sont un grand classique de la gastronomie locale. Beaucoup de chefs et de restaurants innovent et proposent des petiscas originaux, qui mélangent les saveurs et les traditions. Les tapas à base de fruits de mer ou de poulpe sont un grand classique, et ne ratez pas non plus les délicieux fromages portugais, ainsi que la charcuterie (on mange beaucoup de chorizo grillé au Portugal !), qui sont également très bons. Alors n’hésitez pas à manger des petiscos lors de votre séjour au Portugal, il y a peu de chance que vous soyez déçus.

 

Le vin

Ma découverte du vin portugais a été un véritable coup de foudre. Je suis une grande amatrice de vin, et donc très curieuse de goûter des vins du monde entier, mais les vins portugais n’avaient simplement jamais croisés mon chemin. Nous nous sommes, depuis, rattrapés très largement, grâce à des amis portugais à Lisbonne qui ont entrepris de m’éduquer un peu à leurs trésors viticoles. Le Douro (au bord du fleuve du même nom, dans le nord du Portugal) ou l’Alentejo (dans le sud du pays, entre Lisbonne et l’Algarve) produisent de vrais petits trésors, et certains à moindre coût. Le Papa Figos (rouge, Douro) et le Monte Velho (rouge et blanc, Alentejo) sont de très bonnes options pour un excellent rapport qualité-prix. Il existe des centaines de vins, certains plus raffinés et plus coûteux, alors la prochaine fois que vous serez au Portugal, rentrez chez un caviste d’un pas décidé et demandez à goûter aux trésors cachés du Portugal. Seul problème : maintenant que je n’y vis plus, les délicieux vins portugais me manquent énormément, et ils ne sont pas si faciles à trouver à l’étranger.

 

L’huile d’olive

L’huile d’olive portugaise est excellente, et coûte moitié moins chère que n’importe où ailleurs en Europe. Même les huiles vendues au supermarché à 5€ le litre sont exceptionnelles, et vous pouvez vous offrir une bouteille d’une qualité remarquable pour environ 10€, certaines même bio. C’est l’une des spécialités du pays, à ne surtout pas manquer, et à glisser absolument dans votre valise avant de rentrer chez vous. Petit conseil en prime : elle fait un joli souvenir à ramener à vos proches, qui sont en général conquis par la qualité du produit et la beauté des bouteilles. Vous m’en direz des nouvelles !

 

Les centres commerciaux

Au Portugal, certains centres commerciaux sont tout simplement incroyables : ultra modernes, très propres, avec un espace restauration qui propose des cuisines du monde entier et ouverts jusqu’à minuit, tous les jours de la semaine.

 

Les Gin & Tonic

Vivre au Portugal, Lisbonne, l'allée du monde, Gabrielle Narcy

Le Portugal est connu pour le Porto, bien sûr, et maintenant, vous savez que c’est aussi le paradis des amateurs de vin. Mais tenez-vous bien : le dernier péché mignon, du moins des lisboètes, est une boisson inattendue. Le very british Gin & Tonic ! Les portugais en raffolent, et ne plaisantent pas avec ça : ils sont le plus souvent servis dans des verres ballons gigantesques, et peuvent facilement vous durer une partie de la soirée. De nombreux bars proposent des menus de Gin & Tonic tous plus délicieux et sophistiqués les uns que les autres, certains d’ailleurs de production locale. A ne surtout pas manquer.

 

Le niveau d’Anglais

Le niveau d’Anglais moyen est bien plus élevé au Portugal qu’en France, en Italie ou en Espagne. J’ai été très impressionnée, surtout parmi la “jeune” génération active (la trentaine et en dessous), que tout le monde semble parler l’Anglais plus ou moins couramment sans avoir forcément vécu dans un pays anglophone. Les portugais sont de grands voyageurs depuis des générations, s’expatrient beaucoup, et la télévision et les cinémas ne doublent pas les films et les émissions de télé étrangères… Tout s’explique.

 

Les trains

Les trains régionaux portugais sont propres, peu chers, très modernes et possèdent le Wifi. Ils traversent la totalité du pays en environ 3h, dans un confort total. La ligne appelée “Alfa pendular” (elle se rend de Braga, au nord de Porto, jusqu’à Faro en passant par Coimbra et Lisbonne) est très pratique pour voyager au sein du Portugal, et d’un excellent rapport qualité-prix. Tout est dit.

 

Le café

Vivre au Portugal, Lisbonne, l'allée du monde, Gabrielle Narcy

Tout comme, pour moi, les tapas étaient espagnols, les puristes du café se trouvaient plutôt en Italie. Je ne m’attendais pas à ce que le Portugal soit si friand de café, à tel point qu’il en existe des dizaines de différents à commander au comptoir… Un vrai casse-tête pour ceux qui débarquent ! Beaucoup le boivent court et fort (de type espresso, “um cafè”). Le café au lait (uma meia de leite) n’est pas pareil qu’une noisette (um pingado), qui n’est lui-même pas la même chose qu’un “garotto” (une noisette avec plus de lait). Et encore, je vous décris ici la version courte de la carte impressionnante de cafés qui peuvent être commandés, et qui sont, la plupart du temps, délicieux.

 

La scène Tech et start-up

J’ai déménagé à Lisbonne pour développer le marché français d’une grosse start-up portugaise. Je venais d’un milieu d’entreprise assez traditionnel, Lisbonne m’a donc ouvert les portes d’un microcosme dont je ne connaissais rien, et dont je n’aurais certainement pas deviné qu’il était important au Portugal. Lisbonne accueille depuis 2016 le prestigieux Web Summit, l’événement Tech le plus connu d’Europe, et regorge d’accélérateurs à start-ups et de conditions favorables pour les entrepreneurs, qui viennent de toute l’Europe pour profiter de ce climat favorable. Développer l’entreprenariat a été l’une des manières pour tout le Portugal de faire face à la crise, avec des résultats étonnants !

 

Les deux visages de l’Algarve

J’avais entendu parler de l’Algarve bien avant d’y mettre les pieds, et je n’ai pas été déçue. J’ai adoré les petits villages dans les environs de Faro, la mer bleue, faire du kayak au large de Lagos et me reposer dans ses criques désertes. Mais je ne m’étais jamais demandé à quoi la côte ouest du pays, dont on parle beaucoup moins, pouvait bien ressembler. Beaucoup plus sauvage et plus calme que l’Algarve, elle m’a fait penser aux côtes irlandaises ou bretonnes, avec ses grandes falaises qui se jettent dans l’océan glacial (mais sous le soleil, ça reste le Portugal !). J’ai adoré cette partie de la côte, plus précisément près du petit village charmant d’Odeceixe, qui est techniquement l’Algarve, simplement du côté ouest du pays, juste sous la région de l’Alentejo. L’Algarve a donc deux visages complètement différents, que j’ai adoré découvrir !

 

Les boulangeries

Vivre au Portugal, Lisbonne, l'allée du monde, Gabrielle Narcy

Après avoir vécu aux Etats-Unis et en Angleterre, le Portugal m’a rappelé mon pays natal, la France, et ses boulangeries de quartier tous les 20 mètres. Les portugais adorent le sucré et les petites douceurs, et les boulangeries font partie intégrante de la vie de quartier. On passe y acheter son pain au lait, sa brioche, ou son croissant, et on le déguste debout au comptoir avec un petit café sur le pouce, avant de commencer sa journée de travail.

 

La modestie

Quelle est la différence entre un Français, un Italien, un Espagnol et un Portugais ? Les trois premiers vous diront toujours “nous avons le meilleur fromage / vin / charcuterie / architecture / littérature / histoire au monde. Un Portugais vous dira simplement : “tu devrais essayer ou découvrir ce fromage / vin / charcuterie / architecture / littérature / histoire. Tu verras, c’est très bon (ou beau)”. Vous essaierez, et vous rendrez compte que c’est tout aussi bon / intéressant que ce que vous pensiez jusqu’à présent être le meilleur quoique-ce-soit au monde. La différence : les portugais ne la ramènent pas !

 

Les fêtes de Santo Antonio

Vivre au Portugal, Lisbonne, l'allée du monde, Gabrielle Narcy

Avant de déménager au Portugal, je n’avais jamais entendu parler des “Festas de Lisboa”, les fêtes qui embrasent la ville durant tout le mois de juin, dont le point culminant est la fête de Santo Antonio, le saint patron de la ville. Et si vous m’en aviez parlé, j’aurais certainement dit que les bains de foule n’étaient pas trop mon truc, ni les festivals pour touristes. Mais les fêtes de Saint Antoine sont tout simplement un moment de convivialité extraordinaire à Lisbonne, où des centaines de fêtes animent les différents quartiers et rues de la ville. Il y a les gros rassemblements dans l’Alfama, qu’il faut laisser à ceux qui aiment les vrais bains de foule, puis il y a les petites célébrations de quartier où les voisins sortent les tables à tréteaux, les enceintes de leur salon et jouent du Amalia Rodriguez jusqu’au bout de la nuit, en famille (de tous les âges, des bébés aux grands-parents !) et entre amis, sur le pas de leur porte, à faire griller des sardines. J’ai adoré l’expérience !

 

Les chips et les frites

Je suis, il est vrai, une grande amatrice de frites, et donc, en toute logique, une juge sévère. Vous comprendrez donc que lorsque je dis que j’ai mangé les meilleures frites de ma vie au Portugal, il ne s’agit pas d’un jugement porté à la légère. Où que vous mangiez au Portugal, même dans les boui-bouis ou les quartiers les plus touristiques des grandes villes, les frites sont toujours ultra-fraîches, délicieuses et cuisinées à la friteuse. Les chips sont également quelque chose à ne pas manquer : les portugais substituent beaucoup de plats que nous mangerions habituellement avec des frites par des chips (par exemple, pas mal de restos à hamburgers de Lisbonne servent les burgers avec des chips, et non des frites). Mais tout comme les frites, les chips sont souvent faites maison, à la friteuse, à la commande, servies toutes chaudes et encore fumantes ! Un vrai régal.

 

La richesse littéraire

Vivre au Portugal, Lisbonne, l'allée du monde, Gabrielle Narcy

J’ai bien peur de passer pour une inculte, et j’en suis désolée, lorsque je dis que je n’ai réalisé la richesse du patrimoine littéraire portugais qu’en déménageant là-bas. Qu’il s’agisse du poète Luís de Camões, de la chanteuse de Fado Amalia Rodriguez dont les superbes paroles sont un hommage à la langue portugaise, ou du prix Nobel de littérature portugais (1998) de José Saramago, la littérature portugaise est riche, belle et se lit partout dans les noms des rues et squares des villes portugaises. Pour les amateurs de littérature, il existe un petit livre qui se vend dans toutes les boutiques souvenirs du Portugal, appelé “Lisbon Poets”, qui compile des dizaines de poèmes des hommes et femmes de lettre portugais les plus connus au travers des siècles, traduits en Anglais ou en Français. Très intéressant !


Un projet de vie expat ou un changement de vie professionelle en vue ? Je suis disponible pour vous aider dans votre projet de vie à l’étranger, quel qu’il soit, et propose des séances d’aide et de discussion par Skype. Je propose également des cours d’apprentissage de l’Anglais de tous les jours, ou relatif à votre domaine professionnel. Pour en savoir plus, rendez-vous sur ma page de contact !

Vous pourriez également aimer les articles suivants :

Découvrez également mes récits de voyage, que j’écris depuis 7 ans, et qui évoquent tous les points mentionnés dans les différents articles présents sur l’Allée du monde.

You Might Also Like

2 Commentaire(s)

  • Reply
    Only Laurie
    14/07/2017 at 18:18

    Super article qui me donne envie de découvrir le Portugal!!!
    Belle soirée
    Laurie

    • Reply
      Gabrielle Narcy
      15/07/2017 at 19:33

      Merci beaucoup Laurie, je te le conseille vraiment ! Je suis certaine que ce pays t’inspirera de beaux articles et de jolies recettes ! Gabrielle

    Répondre