Ces 9 choses que j’aime dans ma vie de freelance

Il y a presque deux ans, je quittais mon emploi de salariée dans le domaine du marketing digital pour devenir freelance. Après 6 ans à travailler pour des entreprises à Londres et à Lisbonne, j’ai décidé de sauter le pas et de réaliser ce rêve qui me trottait dans la tête depuis quelques temps déjà : travailler de chez moi, en Angleterre, à mon compte ! Cela peut représenter un changement un peu effrayant (du moins, ça l’était pour moi), car le mode de vie d’un freelance est très différent de celui d’un salarié, et qu’il s’agit, après tout, de sauter dans l’inconnu et de s’élancer vers quelque chose de totalement nouveau… seul !

Pourquoi vouloir écrire sur ce sujet de la vie freelance ? Parce que c’est un choix de carrière très courant pour les expats et ceux qui vivent à l’étranger. Développer une activité professionnelle nomade possède en effet de nombreux avantages pour ceux qui changent de pays régulièrement, et vous êtes nombreux à me poser des questions à ce sujet ! Si vous pensez à vous lancer dans l’aventure de la vie freelance pour devenir entrepreneur, digital nomade, consultant ou toute autre activité qui vous attire, je décris dans cet article les choses que j’aime le plus à propos de ce mode de vie. Bien entendu, tout n’est pas toujours tout rose non plus, loin de là. Toute situation comporte des avantages et des inconvénients, mais j’ai décidé, pour lancer ce nouveau thème de la vie freelance sur mon blog, de commencer par les choses qui me plaisent dans ma vie de consultante/freelance en marketing digital. Un article suivra dans la foulée sur les choses plus difficiles à vivre, mais pour le moment, partons découvrir ces 9 choses du mode de vie freelance qui rendent la vie plus belle !

1. M’habiller comme je veux

Cela peut paraître trivial, et pourtant… Quel bonheur de pouvoir porter des vêtements confortables en fonction de mon humeur ou des saisons, et de ne pas avoir à me maquiller si je n’en ai pas envie (très bien, ce point ne concerne que les femmes, et en particulier celles qui se maquillent, je vous l’accorde) ! Je me rends quand même un minimum présentable chaque matin, le freelance travaillant en pyjama devant son ordinateur étant très largement un mythe (personnellement je n’en connais pas, même si j’admets parfois vérifier mes emails en peignoir en buvant mon café le week-end !). Je pense que la plupart des personnes qui travaillent de chez elles vous diront qu’il est bon de créer une transition entre les moments de détente et les heures de travail. Mon petit luxe bonus du freelance dans la catégorie « garde-robe » ? Il peut m’arriver, lors de certains appels professionnels sur Skype, de porter quelque chose de (très) confortable en bas (bas de jogging ou pantalons en pilou-pilou, bonjour !), mais d’être maquillée, coiffée et bien habillée en haut (mais ne vous levez pas en plein milieu de l’appel, au risque de dévoiler votre double tenue ! Oui, c’est du vécu).

2. Pouvoir être seule si j’en ai envie

Lorsque je me lève du mauvais pied ou que je suis d’humeur un peu asociale (ça arrive aux meilleurs d’entre nous !), je suis ravie de ne pas être obligée de voir des gens toute la journée (sans vouloir vexer personne, chers « gens » !). C’est l’une des choses qui était la plus difficile pour moi dans le fait de travailler dans un bureau : je me fatigue vite, et, même si j’ai adoré la plupart de mes collègues (mis à part l’enquiquineur occasionnel, on en connaît tous !), cela me pesait de ne pas avoir l’option de rester chez moi, seule, sans avoir à parler à des gens à longueur de journée. Ce point concerne sans doute plus les personnes d’un naturel calme ou introverti, mais il mérite d’être mentionné, car pour les gens comme moi, c’est un réel avantage de la vie freelance.

3. Ma (relative) liberté

Devenir freelance, c’est perdre certains avantages non négligeables (salaire mensuel stable garanti, congés payés etc), mais également gagner une relative liberté. Celle de pouvoir, parfois, ou du moins à un certain stade de votre carrière freelance, choisir de travailler avec qui vous voulez, et quand vous le voulez. Le patron, c’est vous, alors aménagez vos horaires comme il vous plaît, et choisissez les clients avec qui vous vous entendez bien, qui travaillent sur des projets qui vous passionnent ou qui payent leurs freelances décemment (ce type de client est particulièrement difficile à trouver, mais c’est un point à développer dans mon article sur les aspect plus difficiles de la vie freelance). Si vous n’êtes pas aux abois financièrement, vous pouvez refuser de travailler avec un client désagréable, ou rompre votre collaboration plus facilement. A ne pas faire à tout bout de champs non plus, car le monde est petit et que vous ne voudriez pas acquérir ce type de réputation, mais si vous vous retrouvez dans une situation inconfortable avec un client qui ne vous plaît pas/plus, c’est une option moins lourde de conséquence que celle de quitter un poste salarié. Une liberté, certes relative car elle dépend de nombreux facteurs, mais fort appréciable tout de même !

4. Pouvoir travailler d’endroits différents

Travailler dans une bibliothèque, un coffee shop, de chez des amis à qui vous rendez visite, ou pourquoi pas dans un jardin ou dans un autre pays… Tout est permis ! C’est l’un des avantages principaux de la vie freelance, et la raison pour laquelle de nombreux expatriés sont tentés : celui de pouvoir choisir son lieu de travail. Personnellement, j’aime bien découper mes journées en deux temps, à savoir la bibliothèque universitaire le matin et mon bureau chez moi l’après-midi, mais je connais de nombreux freelances adeptes du travail depuis des coffee shops, ou même d’un voilier sur lequel ils vivent et parcourent la méditerranée (plus glamour). Y en a qui ne s’embêtent pas, ma foi !

5. Adieu, transports en commun

Sans aucun doute le changement le plus positif de ma vie de freelance. Moi qui ai grandi et vécu en banlieue ou dans des capitales comme Londres où la vie implique en moyenne deux heures de transports en commun quotidiens, je suis ravie de ne plus avoir à prendre le métro ou le train tous les jours. Je vais à pied travailler à la bibliothèque ou dans un café lorsque j’ai envie de travailler en dehors de chez moi, et je profite toujours de la vue au passage.

6. Prendre plus soin de moi

Comme je ne perds plus deux heures dans les transports chaque jour, je peux passer plus de temps à prendre soin de moi de manière générale, ou consacrer ce temps gagné à des choses qui me sont importantes : salle de sport, sommeil, être à l’écoute de mon rythme de travail naturel (suis-je plus du soir ou du matin ?), développement de mon blog… La liste est longue ! Et si la vie freelance peut aussi avoir des conséquences négatives sur la santé car le stress est bien réel (et que le fait d’être seul la plupart du temps n’aide pas toujours, l’anxiété des freelances peut être un vrai problème), je trouve qu’il est globalement beaucoup plus facile d’être à l’écoute de soi lorsque l’on travail de la maison. Avant, lorsque je travaillais en entreprise, j’étais très souvent malade (rhume, angines, grippes…), à cause de la clim, des transports et des bureaux infestés de collègues grippés (moi la première). Depuis deux ans, j’ai pu observer une nette amélioration de ma santé, certainement dû au fait que je fais de vraies pauses pendant ma journée de travail (et souvent même une séance de méditation pendant ma pause déjeuner !). Le luxe total.

7. La flexibilité des horaires

Flexibilité à la fois des horaires et des jours de travail ! Si j’en ai besoin, je peux travailler tout un week-end en prévision d’un jour de congé à venir en semaine, pour voir des amis ou de la famille en visite ou aller faire des courses en dehors de la foule du week-end. Aussi, être freelance est l’occasion de réellement découvrir votre rythme naturel. Par cela j’entends les heures de la journée où vous êtes les plus productifs : vous n’êtes plus obligé de coller au 9h-18h si vous préférez 10h-19h, 7h-16h ou midi-21h ! Bien entendu, la chose à prendre en compte lorsque l’on travaille à des horaires réellement décalés par rapport au “reste du monde » (amis, magasins etc), c’est que l’on peut se sentir un peu isolés. Mais il s’agit également d’habitudes à prendre, laissez-vous le temps de comprendre comment vous fonctionnez, puis vous aviserez !

8. Avoir mon bureau chez moi

J’adore avoir la possibilité de personnaliser mon coin bureau chez moi : plantes, photos, joli bureau et chaise, diffuseur d’huiles essentielles, et autres gadgets qui viennent égayer un peu mon quotidien… J’aime beaucoup me créer un cadre de travail reposant, pour lequel j’ai choisi chaque objet. Ca change des open space que possèdent la plupart des entreprises, quasi impossible à personnaliser. Dommage quand on pense qu’on y passe facilement 7h ou 8h par jour !

9. Ma pause déjeuner

Etant donné que je suis française et gourmande, j’aime bien manger correctement, et prendre le temps d’une vraie pause déjeuner. On peut bien entendu passer des pauses-déjeuners très agréables entre collègues, mais j’aime bien le fait de pouvoir manger plus sainement chez moi, et souvent de prendre le temps de cuisiner quelque chose de simple, sans avoir à aller acheter un plat au take-away du coin, ou de découvrir que mon Tupperware a fui dans mon sac à main. Je prends aussi réellement le temps d’une pause-déjeuner, souvent une heure complète, durant laquelle je me repose vraiment. Mon moment favori de la journée !


Rendez-vous sur la page « Services » de mon blog pour tout savoir sur mes séances d’aide à l’expatriation

Un projet freelance ou d’expatriation en vue ? Je suis disponible pour vous aider à la fois dans la mise en place marketing de votre projet (mise en place d’un blog, SEO, évaluations des bons partenariats à mettre en place, réseaux sociaux) et dans votre départ à l’étranger, et propose des séances d’aide et de discussion par Skype, pour une somme très abordable. Envoyez-moi un email à l’adresse gabrielle@lalleedumonde.com pour me parler de votre projet, et discutons-en. Je propose également des cours d’apprentissage de l’anglais de tous les jours, ou relatif à votre domaine professionnel. Pour en savoir plus, rendez-vous sur cette page !

Vous pourriez également aimer les articles suivants :

Découvrez également mes récits de voyage, que j’écris depuis 7 ans, et qui évoquent tous les points mentionnés dans les différents articles présents sur l’Allée du monde.

Ecrit par :
Lire la suite Gabrielle Narcy

10 choses qui font partie des relations à distance

Les relations amoureuses sont souvent au centre de la vie en générale,...
Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *