Quelle blogueuse je veux être

Il y a quelques semaines, les deux blogueurs des Amants Voyageurs (expatriés à Barcelone) ont publié un article qui m’a beaucoup marqué : ils y expliquaient quels types de blogueurs voyage ils voulaient être (et ils citaient L’Allée du monde au passage comme source d’inspiration, merci à eux !). J’ai eu envie de faire la même chose, et je pense que le passage à une nouvelle année est le moment idéal pour faire le point. Pour recentrer mes valeurs pour ma communauté, mais aussi pour moi-même. Car qui je suis en tant que blogueuse, finalement, reflète qui je suis en tant que personne. Même à travers un écran, il est difficile de se cacher : on sent rapidement la réelle personnalité des gens. Moins de deux ans après le lancement de L’Allée du monde, nous sommes plus de 8000 expats francophones (ou immigrés, chacun se définit comme il l’entend !) à travers mes différents réseaux sociaux à discuter, échanger, rire et réfléchir ensemble. En 2018, j’ai reçu 102 000 visiteurs sur mon blog (ô, joie !). Et il est temps pour moi de décider quelle direction je veux donner à L’Allée du monde dans le futur, et quelle type de blogueuse je veux être (et continuer à être).

Quelle blogueuse je veux être

Je veux que L’Allée du monde soit un blog placé sous le signe de la qualité éditoriale. Continuer à rédiger mes articles un peu trop longs (je suis souvent bien loin des 500 mots conseillés par les gourous du référencement), car je suis très bavarde et que j’ai envie d’aller au fond de chaque sujet traité. Au fond de ma pensée (et pourtant, vous continuez à me lire, car mes statistiques de blog me disent que ceux qui lisent mes articles y passent en moyenne entre 5 et 7 minutes !). Je souhaite discuter, sur le ton de l’empathie, de l’humour et de l’ouverture aux autres. Vous transmettre ma passion pour les pays dans lesquels j’ai la chance de vivre ou d’avoir vécu (Royaume-Uni, Portugal, Etats-Unis, Irlande), car je déménage souvent ! Mais je veux aussi continuer à être honnête sur les facettes moins faciles de la vie à l’étranger, et montrer que cette expérience est belle mais comprend son lot de difficultés. Je souhaite promouvoir la bienveillance, la curiosité et l’envie d’apprendre et de découvrir des choses nouvelles. Et aussi, très important, le respect des autres personnes, cultures et points de vue. Je souhaite continuer à ne pas tolérer le “bullying”, l’agressivité passive ou active, les commentaires blessants. Je bloque et je supprime les “trolls”, sans répondre et sans remords. Un peu comme dans ma vie, je ne souhaite pas m’entourer de négativité.

Ce que je souhaite pour mon blog

Quant à L’Allée du monde, le blog lui-même, je souhaite en faire un projet prenant plus d’envergure. Développer de nouveaux types de contenus pour continuer à aider ceux qui souhaitent partir à l’étranger ou qui y vivent déjà (je n’en dis pas plus ici, pas de spoiler !). Continuer à écrire des articles de blog, bien sûr, mais aussi me diversifier avec d’autres formes de récits et de discussion. Faire grandir ma communauté pour plus d’entre-aide, comme je l’ai fait par exemple avec la création du Groupe L’Allée du monde, ou chacun peut poser ses questions et recevoir des réponses de francophones installés partout dans le monde. J’ai toujours voulu que L’Allée du monde sorte du digital et me permette aussi de rencontrer des gens “dans la vraie vie”, ce que j’ai fait cette année à plusieurs reprises. Je me prends à rêver d’organiser des meet-ups, des petites soirées rencontres entre expats francophones. Pourquoi pas à Londres, ville de mon coeur où se trouvent beaucoup des personnes que j’aide à travers mes séances Skype d’aide à l’expatriation. Cela serait l’occasion de rencontrer ces personnes avec qui j’ai échangé de manière virtuelle “en vrai”, et de créer du lien entre vous aussi. Car rencontrer quelques personnes de confiance lorsque l’on vit dans un pays étranger, surtout au début (mais pas que) est primordial !

 

View this post on Instagram

 

Qui a dit que les réseaux sociaux et le blogging ne devaient rester qu’une expérience digitale ? L’une des choses que je me suis promise à moi-même lorsque j’ai créé mon blog, L’Allée du monde, il y a presque deux ans, c’était que je voulais qu’il soit source de belles rencontres. La semaine dernière, j’ai rencontré à Rome Coralie @coralieneuville, une lectrice avec qui j’ai sympathisé au fil du temps. Quel bonheur de la rencontrer avec son mari et sa fille, cette jolie famille internationale vivant entre plusieurs langues, cultures et pays qui rayonne l’ouverture d’esprit et la gentillesse. Nous avons pris un café dans l’un de leurs lieux préférés à Rome, le superbe Chiostro del Bramante. Car Coralie et son mari britannique, Adam, se sont rencontrés à Rome il y a bien des années lorsqu’ils y vivaient tous les deux. Coralie était venue à Rome dans le cadre d’un échange Erasmus. Ils vivent aujourd’hui à Grenade en Espagne avec leur adorable fille (je vous recommande l’Instagram de Coralie pour voir ses superbes photos de Grenade et de voyage !). Et vous, avez-vous déjà fait de belles rencontres grâce à votre blog ou aux réseaux sociaux ? #rome #visitrome #generationerasmus #erasmus #erasmuslife #visitrome #expatblog #bloggerexpat #expatlife #expatexplore #visititaly #decouverte #voyage #francaisaletranger #erasmusplus #voyager #travelmore #exploremore

A post shared by Gabrielle Narcy 🤓 (@gabrielle.narcy) on

Je souhaite développer mes séances d’aide et mes services, pour que tout le monde puisse en bénéficier, quel que soit leur budget. Enfin, une nouvelle direction prise récemment (et ceux qui me suivent sur Instagram le savent !), et qui va s’amplifier dans le futur : que L’Allée du monde soit un moyen de parler de sujets qui me passionnent et qui sont importants à une échelle globale, quel que soit le pays où nous vivons, comme l’écologie. Le développement personnel. Une vie professionnelle plus épanouie. L’empathie, faire du bien au monde, aux autres. Que chacun se rende compte qu’il peut agir à son échelle personnelle pour créer un monde meilleur.

Et vous alors, quel blogueur/artiste/créatif/personne voulez-vous être en 2019 ? Je lirais avec plaisir vos commentaires ou articles sur le sujet : nous lire les uns les autres est la plus belle source d’inspiration qui soit !


Rendez-vous sur la page « Services » de mon blog pour tout savoir sur mes séances d’aide à l’expatriation

Un projet de vie expat ou un changement de vie professionelle en vue ? Je suis disponible pour vous aider dans votre projet de vie à l’étranger, quel qu’il soit, et propose des séances d’aide et de discussion par Skype. Je propose également des cours d’apprentissage de l’Anglais de tous les jours, ou relatif à votre domaine professionnel. Pour en savoir plus, rendez-vous sur cette page !

Vous pourriez également aimer les articles suivants :

Découvrez également mes récits de voyage, que j’écris depuis 7 ans, et qui évoquent tous les points mentionnés dans les différents articles présents sur l’Allée du monde.

Ecrit par :
Lire la suite Gabrielle Narcy

12 signes qui prouvent que vous devenez British

Vivre à l’étranger c’est avant tout se retrouver confronté à une culture...
Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.