Catégorie -

Créer en voyageant

Conseils aux voyageurs créatifs Créer en voyageant

Créativité et écriture : 8 conseils pour (re)trouver l’inspiration

415 vues
écriture inspiration

On a tous besoin d’un peu d’aide de temps à autre pour rester motiver et continuer à créer de belles choses. L’écriture, notamment, est une passion solitaire, faite d’heures entières passées seul(e) à son clavier (ou carnet, pour ceux qui sont plus old school). Il est parfois difficile de “s’auto-motiver” pendant trop longtemps, et ne nous voilons pas la face : il n’existe pas de recette miracle. Si c’était le cas, l’information aurait fait la une des magazines depuis longtemps ! Ceci étant dit, certaines techniques aident à retrouver un peu de panache et de motivation pour écrire ou créer de plus belle, après une période creuse. Ces conseils très simples ont été testés et approuvés au fil des années, et surtout de ces derniers mois : depuis que je me suis mise plus sérieusement à différents projets éditoriaux tout en continuant à travailler à côté, autant vous dire que j’ai eu besoin de creuser un peu la question de la motivation et de l’inspiration ! Voici donc mes 8 conseils, qui j’espère vous aideront, et qui peuvent finalement s’appliquer à différents types d’écriture, y compris de blogs (pas seulement de récits de voyages) :

 

1. Lire des récits de voyage  

La base pour continuer à rêver et à découvrir de nouveaux endroits par le biais d’autres auteurs. Lire des récits de voyage, quelque soit le format (livre, roman, nouvelles, chroniques, blogs) peut vous aider à retrouver un peu de motivation, et n’hésitez pas à engager avec les auteurs par le biais de leur blog, page Facebook ou emails. Bien entendu, si vous souhaitez parler avec Bill Bryson, cela risque de s’avérer compliqué, mais beaucoup de blogueurs voyage ou auteurs moins connus sont heureux de pouvoir parler de leurs textes/articles avec d’autres personnes. Autre point à mentionner : j’ai récemment découvert les livres audio, et ça a changé ma vie. J’adore lire, mais avec un rythme de vie soutenu, je suis parfois trop fatiguée pour le faire. Dans ces cas-là, j’écoute un livre audio, soit le soir avant de me coucher, soit le matin en me préparant. A noter : les films sont aussi un excellent moyen de voyager.

2. Découvrir de nouveaux endroits

Même si vous n’avez pas le temps ou l’argent de partir en voyage dans des pays lointains, il est important de continuer à stimuler votre créativité, et votre vie quotidienne, en continuant à explorer. Vous pouvez rendre visite à des amis ou de la famille qui vivent dans des villes ou pays différents. Aussi, pensez à explorer votre région. Parfois, un trajet en train / en voiture d’une heure peut vous emmener dans des endroits magnifiques pour un city break culturel ou une journée de randonnée. De là où j’habite en Angleterre, je peux me rendre facilement à Londres, Oxford ou Cambridge pour le weekend, ou pour une journée de randonnée dans le Peak District, un très beau parc naturel. Ce n’est pas très loin de chez moi, mais je peux y faire l’aller-retour dans la journée et me sentir dépaysée quand même, ce qui est toujours bon pour stimuler sa plume.

3. Regarder de vieilles photos de voyage

Ce point précis fonctionne très bien pour moi. Je regarde souvent mes vieux albums photos de voyage, ce qui me fait repenser à des endroits que j’ai visités, à des amis rencontrés durant ces périples ou avec qui j’étais partie voyager. Je passe aussi du temps sur Instagram à regarder les photos de voyage des nombreux blogueurs expats/voyageurs ou photo-reporters voyage (type #natgeo) que je suis sur ce média social.

4. Meditation, marche, yoga

Ces trois éléments sont des clés incroyables pour débloquer votre créativité et écrire plus, et mieux ! La marche et les randonnées sont des stimulants créatifs utilisés depuis des siècles par de nombreux auteurs, artistes et intellectuels. La méditation en particulier m’a beaucoup aidé ces dernières années, et n’inclut pas nécessairement d’élément spirituel à sa pratique. La méditation “à l’occidentale” (“mindfulness”), consiste surtout en des exercices respiratoires et de concentration, avec le but de vous ancrer dans le moment présent pour arrêter la course de pensées et d’émotions qui se bousculent dans votre esprit et vous empêche d’y voir clair. Redoutable d’efficacité avant ou à la fin d’une sessions d’écriture, même pratiquée pendant seulement 5 ou 10 minutes ! Pratiquez là en groupe, ou seul chez vous avec un tutoriel Youtube ou une app. Personnellement, j’utilise Headspace et Calm, mais on m’a récemment parlé d’une autre app qui s’appelle 10%, et on m’en a dit beaucoup de bien. Ces apps sont toutes en Anglais, mais c’est l’occasion de pratiquer un peu, et si vous en connaissez des bonnes en français, dites-le moi en commentaire, je suis preneuse. Enjoy!

5. Casser la routine

Forcez-vous à sortir de votre zone de confort : écrivez des textes courts si vous avez tendance à en écrire de très longs, et vice versa. Essayez-vous à la poésie, aux chroniques ou à toute autre forme d’écriture que vous ne pratiquez pas habituellement, toujours autours des thèmes du voyage.

6. Créer un projet à plusieurs

Avec d’autres blogueurs, auteurs, dessinateurs : trouvez des personnes ayant une passion commune pour le voyage et travaillez ensemble. Vous avez une amie qui dessine très bien, ou un cousin qui fait de belles vidéos ? Pourquoi pas travailler ensemble sur un petit projet créatif.

7. Travailler sur ce qui vous fait envie

L’un des meilleurs conseils que j’ai lu un jour en ligne, au hasard d’un passage sur Facebook. Je suis tombée sur un article d’une auteure qui expliquait qu’elle avait arrêté de rédiger des “to do list” à rallonge et de se rendre malheureuse car elle n’avait pas atteint les 42 choses qu’elle devait faire ce jour-là. Très souvent, une fois les tâches urgentes et indispensables effectuées, elle se met simplement à travailler sur ce qu’elle a envie de faire ce jour-là. Et par conséquent, avance deux fois plus vite, et a le sentiment satisfaisant d’avoir atteint des objectifs. Un exemple concret : je travaille en ce moment sur un manuscrit, un livre réunissant mes récits de voyage. Lorsque je n’en peux plus, et que je me réveille avec l’envie d’écrire un article de blog ou de poster des photos sur mes réseaux sociaux, je mets mon livre de côté et le fais. Et ça fonctionne très bien ! A l’inverse, je suis parfois fatiguée de mon blog ou de mes chroniques, dont le rythme est plus soutenu et le style moins littéraire. Dans ces cas-là, je me remets à mon livre, et savoure le fait d’écrire un texte plus long, en m’appliquant davantage. Ca mache presque à tous les coups !

8. Ecouter votre humeur  

Au bout du compte, il est possible que vous ayez besoin d’un break, d’une pause de quelques heures, jours ou semaines. Cela arrive : devoir laisser de côté le travail créatif pour pouvoir y revenir avec plus d’entrain. Il se peut aussi que vous ayez besoin de vous isoler, ou au contraire de voir plus de gens pendant un temps, pour vous retrouvez face à vous même ou être stimulé par des rencontres ou des discussions entre amis, voire avec des nouvelles têtes. J’essaye en règle générale d’être très à l’écoute de mes humeurs et envies, et d’agir en conséquence.


Découvrez mes récits de voyages en vous rendant sur cette page.

Vous pourriez également aimer l’article suivant :